En octobre dernier Emmanuel Macron a pour la première fois illustrer la situation des jeunes et des étudiants face à la COVID-19, avec une phrase connue de tous aujourd'hui "c'est dur d'avoir 20 ans en 2020".

À travers un documentaire de 26 minutes, sans censure et sans drama, Monsieur Student est allé à la rencontre de 7 étudiants, aux histoires et parcours différents, pour leur donner la parole. Ils retracent ainsi l'année 2020, de la vie d'avant, au confinement en passant par les cours en visio, les confinements, la période estivale, la rentrée pour arriver en 2021, maintenant, où l'incertitude plane toujours.

Pour mater le documentaire, clique juste là 👇🏻 N'hésite pas à nous faire tes retours dans les commentaires !

L'histoire du documentaire "C'est dur d'avoir 20 ans"

Alors que les fêtes de fin d'année ont été particulières en 2020, merci la COVID, la phrase du Président est revenue assez souvent sur la table. En rentrant d'un séjour en famille pour Noël, Yohann le co-fondateur de Monsieur Student repensait à cette phrase.

C'est dur d'avoir 20 ans a été reprise maintes fois par les médias et utilisée pour dire que les jeunes étaient un peu les "oubliés de la COVID-19". Personne ne leur a vraiment donné la parole durant l'année 2020.

Ils ont subi les différentes décisions du gouvernement, la fermeture des campus, tiré un trait sur leur vie étudiante, des années supposées être inoubliables. Certains n'ont jamais rencontré leurs camarades de classe, d'autres ne connaissent que des voix, certains ne pourront pas vivre la magie de la vie associative.

À la place : cours en Zoom, isolation, absence de vie sociale, solitude, déprime, plus de soirées, plus de bars en terrasse, plus d'after à 5h du mat', plus de séances de sport avec les copains, plus de vie culturelle, des tentatives de suicide de plus en plus nombreuses...

Une détresse étudiante mise en avant au bout d'un an

En début d'année (2021), les médias ont commencé à écouter les étudiants et surtout leur donner la parole. Pour souligner le fait que certes, "c'est dur d'avoir 20 ans en 2020", mais surtout pour mettre en avant des faits assez sombres, comme la tentative de défenestration d'un étudiant.

Des nouvelles qui ne sont pas très positives (la situation n'aide en rien) et montre la détresse des étudiants. De nombreuses entreprises, startups, associations et acteurs se mobilisent pour tenter de soutenir les étudiants à leur manière.

On peut notamment citer nos copains de chez Nightline qui en plus de leur service d'écoute gratuit, propose un site dédié au bien-être et à la santé mentale des étudiants, Soutien Etudiant.

Bannière Nightline

L'absence de vie sociale

Personne n'a vraiment laissé la chance aux étudiants de s'exprimer sur leur année 2020 et ce qu'ils ont vécus. Passer de la vie normale, à une vie masquée, être privés de sorties, avant d'être déconfinés, de retrouver la chaleur de l'été et les terrasses bondées.

Puis, une rentrée au goût amer pour de nombreux étudiants qui s'est dégradée à l'annonce du second confinement. Aujourd'hui les étudiants sont dans l'attente, l'attente de retourner dans les salles de classe, de voir les sourires de leurs amis/leurs professeurs sans masque et surtout retrouver la vraie vie, la vie ; celle de la liberté.

Laisser la parole aux étudiants

Après plusieurs brainstormings en équipe, l'idée d'un documentaire est née. Un documentaire réalisé par Monsieur Student, avec des étudiants venant de toute la France, aux parcours différents, aux vécus différents.

Monsieur Student a utilisé ses réseaux sociaux pour échanger avec plusieurs étudiants intéressés par le projet. 7 étudiants ont été interviewés pour réaliser ce documentaire.

  • Baptiste qui a perdu son stage
  • Tony* qui a vécu une vie normale grâce à une opportunité
  • Heloise qui a eu la COVID-19
  • Jean étudiant infirmier qui a été réquisitionné lors du premier confinement
  • Chloé qui a enchaîné les galères, tout en positivant
  • Marie qui a découvert la joie des cours en visio
  • Guillaume qui a perdu un proche

Des profils différents donc, qui insistent tous sur les difficultés rencontrées tout au long de l'année 2020. Des situations graves, d'autres plus légères et parfois drôles, certaines vécues avec le sourire, d'autres dans la tristesse et la solitude. Au travers de ce documentaire, les étudiants peuvent s'identifier à des situations du quotidien.

Les lieux de la vie d'avant

Les étudiants ont eu la parole et surtout la possibilité de s'exprimer sans tabou et sans filtre. Pour renforcer la difficulté à "avoir 20 ans en 2020", plusieurs interviews ont été réalisées dans des lieux de la vie d'avant, comme on aime les appeler. On retrouve :

  • Le bar le Chope-Moi à République, très apprécié par les étudiants pour son ambiance familiale et le nombre de bières proposé. Un endroit fermé depuis le 6 octobre 2020.
  • La salle Pleyel, fermée depuis début mars 2020. Haut lieu de la culture parisienne, la salle accueille en temps normal des concerts, des spectacles et autres événements, liés à la culture, qui meurt à petit feu.
  • Le Stade Français Paris qui accueille depuis le mois d'octobre des matchs du Stade Français, à huis clos et représente un lieu mythique pour les fans de sport.
  • L'hippodrome ParisLongchamp, connu certes pour les courses hippiques, mais aussi pour les JeuXdi dont la dernière saison a eu lieu en 2019.
  • Le restaurant Le Louchebem, adresse emblématique pour les amateurs de viandes située à Châtelet, mais aussi première victime de la crise de la COVID-19, qui n'a aucune visibilité sur une possible réouverture.
  • L'école PPA Business School, qui s'organise pour accueillir une partie des étudiants de manière alternée, mais un lieu phare de la vie d'étudiant qui ne vit plus depuis plusieurs mois.

Ces lieux nous ont accueilli gracieusement afin de soutenir les étudiants et les laisser s'exprimer.

Bandeau Partenaire

Un documentaire honnête et sans drama. Un simple compte rendu de ce que les étudiants ont vécu et leurs attentes pour cette nouvelle année 2021. En espérant qu'en 2021 on n'entende pas "c'est dur d'avoir 21 ans en 2021".

Et merci...

Le petit mot de la fin, sert à remercier nos partenaires média, J'ai Un Pote Dans La Com, Le Figaro Etudiant et Monde des Grandes Ecoles et Universités pour leur soutien et le relai de nos contenus dédiés au documentaire "C'est dur d'avoir 20 ans".

bandeau media

Merci également à tous les campus, BDE et associations qui se sont associés à nous pour relayer en masse le contenu dédié au documentaire. Merci également à tous les acteurs de la vie estudiantine, qui en cette période ne peuvent pas agir sur les campus, mais se mobilisent avec nous pour faire entendre la voix des étudiants.

Bandeaux Partenaires

Enfin, merci à toutes les personnes de l'équipe de Monsieur Student ayant travaillé sur le documentaire pour laisser la parole aux étudiants, en cette période complexe.