Cette semaine j'ai pas mal de choses à te raconter. Plusieurs sports vont être à l'affiche alors accroche toi bien et sois attentif pour réussir le quizz qui sera en story sur notre page Instagram.

Pérez s'impose à Baku

Ce dimanche à 14h, heure française avait lieu le Grand Prix de Baku en Azerbaïjdan, comptant pour la sixième manche du championnat du monde. Je te préviens direct avant de te la décrire, la course a été folle.

Baku nous réserve souvent des surprises, cette édition n'y a pas échappé, ce fut une course magnifique avec un finish en apothéose. Je te spoil le podium est complètement inédit avec en grand vainqueur Sergio Pérez, Vettel sur la deuxième marche et Pierre Gasly pour conclure. Nan, pas de Max Vertsappen ni de Lewis Hamilton, assez rare pour être souligné.

Affiche du podium

Hamilton pourra avoir de gros regrets. Deuxième au classement des pilotes, le britannique pouvait réaliser la grosse opération du week-end. Pourquoi ? Car Verstappen seul en tête perd le contrôle de sa monoplace à cinq tours du drapeau à damier. Le pneu arrière droit de la Redbull lâche et le néerlandais finit dans le décor. Pérez, deuxième devant Hamilton prend alors les commandes de ce Grand-Prix. La safety-car rentre en piste, la course est arrêtée à deux tours de l'arrivée. Les pilotes reprennent la piste une vingtaine de minutes plus tard avec un départ arrêté.

Verstappen met un coup de pied dans sa voiture

C'est maintenant que Hamilton avait une occasion en or de revenir sur Vertsappen au classement et creuser un petit peu l'écart. Les pilotes sont sur la grille de départ, Hamilton est juste derrière Pérez, c'est maintenant que tout se joue. Hamilton fait un départ en feu et passe devant la Redbull dès le démarrage, le virage approche mais la Mercedes fonce... tout droit. En ayant voulu dépasser Pérez, Hamilton a bloqué ses freins et n'a pu prendre le virage, la victoire est un rêve bien lointain désormais. Le week-end est encore plus horrible pour les Mercedes quand on sait que Valteri Bottas a lui finit douzième, l'écurie allemande ne marque aucun point du week-end, Redbull s'échappe.

Hamilton fonce tout droit dans le décor

Verstappen peut alors reprendre son souffle parce qu'en plus de garder la tête du championnat des pilotes, son coéquipier remporte ce Grand-Prix et permet à Redbull de creuser l'écart au classement des constructeurs. Gasly et Vettel ont su profiter d'une course complètement folle pour venir chercher deux très bonne places : "C’était une course tellement intense, je ne savais pas si on [allait être] capables de conserver cette bonne position {...}  J’ai fini une fois premier, une fois deuxième, donc il me manquait cette troisième place » résume Pierre Gasly.

Gasly soulève son trophée et une bouteille de champagne

Roland-Garros on en est où ?

C'est le début de la seconde semaine de Roland-Garros alors c'est le moment de faire un point. Les français ont vécu une semaine historique ! Nan nan... rêve pas y a pas eu d'exploit, enfin si l'exploit qu'après quatre jours de tournoi tous les français étaient déjà éliminés. Est ce que ça nous surprend ? Pas du tout ! La Fédération Française de la Loose était déchaînée sur Twitter.

Logo de la Fédération Française de la Loose

A part ça aucune surprise du côte du tableau masculin tous les favoris sont encore là mis à part Federer qui abandonne avant même de disputer son huitième de final : "« Après avoir discuté avec mon équipe, j’ai décidé que je devais me retirer du tournoi de Roland-Garros aujourd’huiAprès deux opérations du genou et plus d’un an de rééducation, il est important que j’écoute mon corps et que je n’aille pas trop vite dans le retour à la compétition. » déclare Federer dans un communiqué. A moins d'un mois du début de Wimbledon est ce qu'on est une nouvelle fois surpris ? Pas le moins du monde. Au programme des 1/4 de finale :

  • Dokovic-Berrettini
  • Nadal-Schwartzman
  • Zverev-Davidovich Fokina
  • Tsitsipas-Medvdev
Nadal frappe un coup droit

Du côté du tableau féminin c'est une hécatombe chez les têtes de série. Parmi les dix premières au classement WTA, il n’en reste plus qu'une seule, Swiatek. Elina Svitolina (6e joueuse mondiale) a été éliminée ce samedi, Serena Williams s'est inclinée dimanche et Kenin a perdu hier. Ces éliminations confirment que les joueuses ne s'en sortent vraiment pas à Roland-Garros. Si j'étais toi, garde un oeil sur Sakkari qui est ma pépite du tournoi et vient de se qualifier pour les quarts de finale. La côte de sa victoire à Roland-Garros était de 60 au début du tournoi... (fais toi confiance Hugo).

Le programme des 1/4 finale dames :

  • Gauff-Krejcikova
  • Sakkari-Swiatek
  • Rybakina-Pavlyuchenkova
  • Zidansek-Badosa
Sakkari serre le point

Le retour de Benzema en Équipe de France

Parce que si la moitié des français a regardé ce petit match amical France-Pays de Galles (3-0) qui nous passe au dessus de l'épaule généralement, c'est pour une seule raison, voir le retour de l'enfant prodige chez les bleus.

Dans l'ensemble on peut tous dire que c'est un retour convaincant, certes il n'a pas marqué de buts, il a raté son pénalty, mais son influence dans le jeu et le nombre d'occasions qu'il s'est créé valent bien plus : « Tout le monde loupe des penalties. Trouve-moi un joueur qui ne va pas en louper un ! C’est rien, c’est un match amical, je vais les travailler de plus en plus. Ce n’est pas un souci. Ce qui peut en être un, c’est de ne pas avoir d’occasions et de tirer zéro fois au but. Créer des occasions, être dans le tempo, ça c’est ce qu’il faut. » répond Benzema.

Benzema tire son pénalty

Situé en pointe de l'attaque aux côtes de Griezmann et Mbappé, les trois n'ont pas cessé une seule seconde de se trouver. Placement libre pour les trois de devant, aucune consigne sur le positionnement n'avait été donné par Didier Deschamps et ça a plutôt bien fonctionné. Beaucoup de jeu à 3, quelques relais, de belles occasions, pour un premier match à jouer ensemble ils ne se sont pas marchés dessus. Forcément, quelques automatismes manquent pour le moment, mais c'est une première positive qui peut faire très mal.

Benzema Griezmann et Mbappé

Le dernier match de préparation aura lieu ce soir face à la Bulgarie. En attendant le groupe vit bien à une semaine du début de l'Euro face à l'Allemagne.

Le PSG sur le toit de la France

Parce qu'il n'y aura qu'en foot masculin que le PSG n'a pas été champion de France. Chez les filles, le PSG gagne le championnat de France pour la première fois de son histoire face à son rival de toujours l'Olympique Lyonnais. Après les avoir déjà éliminé en Ligue des Champions, les parisiennes leur volent le titre et seront sur le toit de la France pendant au moins un an.

Les joueuses fêtent le titre
©JEFF PACHOUD

Du côté du PSG Handball, les parisiens eux sont champions pour la 8ème fois de leur histoire. Ultra dominateur depuis quelques années sur le championnat de France, ils signent cette année leur 7ème titre de champion consécutif. Prochaine étape pour eux, le final four de la Ligue des Champions qui débute le 12 juin face à Aalborg.

Les joueurs handball du PSG fêtent le titre

Et toi, qu'est ce qui t'as le plus marqué cette semaine ?